ECLIPSE PHASE, un jeu de Posthuman Studios

Forum destiné à faciliter les échanges et l'accès aux infos pour nos tables de jeu de rôle


Voyages

Partagez
avatar
Nerazim Pal'xā
Admin

Ping : 236
Messages : 59
Date d'inscription : 05/03/2016

Voyages

Message par Nerazim Pal'xā le Sam 12 Mar - 10:35

VOYAGES


Le voyage entre les habitats et autres colonies transhumaines est excessivement facile et peu coûteux.

Les émissions d’ego longue-portée coûtent cher, tout comme l’obtention d’un morphe une fois sur place.

Les voyageurs ont donc imaginé différentes manières de contourner ces obstacles : par exemple, si vous n’avez besoin de vous rendre dans un autre habitat que pour quelques jours et qu’il s’agit avant tout d’une visite en vue d’une communication en temps réel, on choisit souvent de demeurer sous forme d’infomorphe le temps de la visite et de communiquer via la RA : cela économise les dépenses de morphose.

Pour les visiteurs nécessitant un morphe mais ne restant pas longtemps, les habitats offrent souvent la possibilité de louer un épisseur générique, un synthomorphe ou, pour un prix un peu plus élevé, un morphe exalté générique.

Pour les habitats et les mondes où les demandes sont inhabituelles, comme Mars, Europe ou les différents environnements à gravité zéro, on met à disposition des oxydés, des aquanautes ou des morphes bondisseurs plutôt que des épisseurs.

On peut disposer de ces morphes jusqu’à une semaine sans difficulté.

En faire la requête pour un mois est également possible si l’on négocie et si l’on y met le prix.

Pendant ce temps, le morphe précédent du voyageur est maintenu en stase médicale dans son habitat d’origine, en attendant que son ego y retourne.

Une autre technique consiste en l’échange de morphes entre des gens de différents habitats, se connaissant et voyageant en même temps.

Quelques-uns le pratiquent avec des étrangers rencontrés sur la toile, mais les vidéos et autres divertissements sont remplis d’histoires d’individus dont le morphe et/ ou l’identité ont été volés.

Certaines de ces horribles histoires sont évidemment inspirées de faits réels, et très peu sont prêts à laisser leur corps à des gens qu’ils ne connaissent pas et en qui ils n’ont, finalement, aucune confiance.

D’ailleurs, de nombreuses personnes ne prêteraient leur corps sous aucun prétexte, et à qui que ce soit.

Pourtant, des personnes sont prêtes, en échange d’une taxe, à faire le taxi pour des infomorphes en visite, les transportant avec eux.

Dans ces cas, l’infomorphe joue les fantômes et n’est pas autorisé à prendre directement le contrôle du morphe de son hôte, il est simplement un passager qui indique la direction et communique avec son transporteur électroniquement.

Ce squat qui ressemble à une possession partielle est ce qu’on appelle une hantise.

Les voyageurs désirant émigrer pour un nouvel habitat ou visiter l’un d’eux sur plusieurs mois (ou plus) doivent se procurer leur propre morphe.

En principe, ils s’arrangent pour vendre leur ancien morphe à une banque de corps afin de réduire le coût de l’acquisition d’un nouveau morphe.

Alternativement, certaines personnes enveloppées dans des morphes sur-mesure, très chers, et qui voyagent sur de courtes distances loueront une coquille générique pour plusieurs
semaines et s’arrangeront pour faire expédier leur ancien morphe jusqu’à elles via des cargos relativement rapides.

Ceci représente rarement plus qu’une dépense modérée, et c’est toujours moins cher que de se racheter un morphe ou de faire réinstaller ses personnalisations haut de gamme.



TECHNOLOGIE

    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 16:32