ECLIPSE PHASE, un jeu de Posthuman Studios

Forum destiné à faciliter les échanges et l'accès aux infos pour nos tables de jeu de rôle


Attitudes face aux Altérations Mentales

Partagez
avatar
Nerazim Pal'xā
Admin

Ping : 236
Messages : 59
Date d'inscription : 05/03/2016

Attitudes face aux Altérations Mentales

Message par Nerazim Pal'xā le Sam 12 Mar - 10:30

ATTITUDES FACE AUX ALTÉRATIONS MENTALES


Dans le système solaire d’après-Chute, la technologie permet d’altérer l’esprit : la controverse au sujet de nombre de ces altérations est toujours d’actualité.

Peu de personnes sont gênées à l’idée de créer des forks pour des tâches à court-terme, en recourant aux augmentations multitâches ou à d’autres procédés similaires pour s’assurer que ces forks soient bien réintégrés au bout de quelques heures.

En revanche, le concept même de forks à long-terme dérange beaucoup, et plus particulièrement quand il s’agit d’autoriser l’emploi de morphes distincts pour ces clones neuraux.

Avec trop peu de morphes pour que toute la transhumanité puisse aller et venir, fournir un morphe à un fork choque beaucoup de monde et est considéré comme un acte égoïste, comme du gâchis.

De ce fait, dans les rares occasions où les gens enveloppent l’un de leurs forks, ils s’arrangent pour lui fournir un synthomorphe afin d’éviter la stigmatisation sociale que provoque le fait d’utiliser plus d’un corps à la fois.

Les forks qui existent pour plus de quelques heures inspirent un certain malaise chez beaucoup puisque ces clones neuraux sont sujets à de sensibles dérives de personnalité.

Dans l’ensemble, on considère l’idée de deux versions différentes et distinctes d’un même individu comme quelque chose d’assez perturbant.

Dans certains habitats (surtout ceux du système extérieur), la création de forks fait partie de la vie de tous les jours et les clones neuraux existent souvent indépendamment pour une journée ou deux, mais la plupart des visiteurs trouvent ces habitats étranges et répugnants.

Et si l’on voit toujours la création volontaire de forks comme une chose assez dérangeante, leur utilisation involontaire et la technologie mentale qui y est associée sont un cran au-dessus dans l’horreur et servent de base pour beaucoup d’oeuvres de fiction mettant en scène des crimes épouvantables.

Voir son esprit kidnappé pour se retrouver sans le savoir avec un fork involontaire est un scénario qui terrifie les gens, même s’il ne s’est que rarement produit.

De la même manière, la chirurgie mentale, qui est destinée à corriger les troubles psychiatriques et à servir de châtiment pour les crimes les plus graves, est un concept qui, en soi, effraye et dérange.

Mais pour la plupart des habitants du système solaire, ce n’est rien comparé à l’horreur et au dégoût qu’inspirent les piratages mentaux réalisés illégalement.

Les peines encourues pour création involontaire de fork et piratage mental sont exceptionnellement lourdes et, dans beaucoup d’habitats, ces crimes sont punissables par la peine capitale (incluant la destruction de tous les clones neuraux et de toutes les sauvegardes).



TECHNOLOGIE

    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 11:40