ECLIPSE PHASE, un jeu de Posthuman Studios

Forum destiné à faciliter les échanges et l'accès aux infos pour nos tables de jeu de rôle


TECHNOLOGIE

Partagez
avatar
Nerazim Pal'xā
Admin

Ping : 236
Messages : 59
Date d'inscription : 05/03/2016

TECHNOLOGIE

Message par Nerazim Pal'xā le Sam 12 Mar - 10:16

TECHNOLOGIE


La technologie imprègne tous les aspects de l’existence dans Eclipse Phase.

La plupart des individus ont compris qu’à moins d’un nouvel évènement semblable à la Chute ou d’un accident grave et improbable, les chances de mourir de façon permanente sont minces.

De plus en plus de gens se préparent désormais à un très long avenir.

Pour la majorité, les planifications sur le futur sont minimes, mais elles intègrent souvent avec une conscience aigüe le fait que peu de relations, si ce n’est aucune, dureront le temps d’une vie.

Cela dit, l’immortalité effective n’est qu’une des nombreuses merveilles du monde moderne.


Vivre avec l'Infotechnique


Pour quiconque est équipé d’implants réseau ou d’un ecto (c’est-à-dire environ 96% de la population), la vie est un immense champ de données.

Les personnes équipées des meilleurs implants peuvent accéder à toute information disponible sur la toile en une simple pensée.

Quant aux autres, ils n’ont besoin que d’un court laps de temps pour accéder aux informations et les interpréter.

Lorsqu’au beau milieu d’une conversation, quelqu’un marque un temps d’arrêt et parait tout à coup un peu distrait, tout le monde comprend que cette personne est en train d’accéder à des données et ne possède pas les implants qui lui permettraient d’effectuer ceci inconsciemment ou avec l’aide d’une puce multitâche.

De fait, quand un groupe de personnes est en train de discuter d’un sujet particulier, si personne ne connaît la réponse à une question, comme par exemple le titre de la première vidéo d’un artiste, tout le monde obtient l’information en l’espace de quelques secondes.

Dans le même ordre d’idée, quand quelqu’un se balade dans un jardin, en un clin d’oeil, une simple pensée ou un claquement de doigt, il peut s’arranger pour récupérer des données détaillées sur chaque espèce de plantes lui passant sous les yeux.

Ceux qui s’en vont dans des zones reculées hors de la zone d’émission normale de la toile ont presque toujours un lien d’émission longue portée avec eux ou téléchargent de grandes quantités de données dans leurs implants (ou leur ecto) de manière à pouvoir encore accéder aux informations dont ils pourraient avoir besoin.

Et puisque l’implant le plus basique peut déjà contenir d’énormes masses de données, le manque d’espace de stockage est rarement un problème.

L’accès facilité à de telles quantités d’informations a engendré des réactions variées sur le plan culturel.

Être capable de citer n’importe quelle vidéo, vieux film, livre ou discours historique est désormais d’une facilité enfantine et peut se faire avec à peine un instant de réflexion.

Les enfants et les jeunes ados s’amusent souvent à lancer tout un tas de répliques célèbres, pas toujours appropriées, au milieu de leurs conversations.

La plupart des adultes ne le font plus que pour donner de l’emphase à leur propos, et avec une certaine modération.

Recourir régulièrement aux citations a fini par être considéré comme ennuyeux et comme la marque d’un manque flagrant d’imagination.

Reconnaître une citation est assez simple à présent, il suffit de configurer sa muse pour être alerté à chaque fois qu’une de ces interminables phrases célèbres est entendue, et les muses n’oublient jamais de fournir au passage la nature et l’origine de ces phrases.

Tous les utilisateurs expérimentés de la toile apprennent également (dès l’enfance ou l’adolescence) à ne pas passer trop de temps hors d’une conversation à la recherche de faits ou d’informations via le réseau.

Les ados se moquent souvent de leurs potes quand ils font des pauses trop longues ou trop fréquentes au cours des discussions pour creuser plus avant un sujet mentionné au passage, ou pour assembler des faits pour appuyer leur opinion.

Des termes tels que « désaccordé », « ronfleur » et « ahuri » sont employés par les ados pour se railler entre eux, ce qui les pousse à apprendre à être plus rapide et discret lorsqu’ils opèrent leurs recherches d’informations, au moins dans le cadre des interactions sociales.

Si les adultes pratiquent rarement ce type de moqueries directes et évidentes, ceux qui se perdent trop souvent à survoler la toile pendant les conversations sont généralement vus comme socialement inadaptés.

En conséquence, les systèmes temporaires d’accélération de pensée et les implants réseau multitâches sont très en vogue, permettant d’effectuer des recherches approfondies tout en révisant chacune de ses déclarations sans le moindre temps de pause.

Les possesseurs de ce genre de logiciels ont souvent l’air plus sophistiqué, charismatique et intelligent que ceux qui n’ont pas les moyens de se les offrir.

Ceci implique que ceux n’ayant pas d’accès à la Toile et la RA – qu’on appelle les zéros – présentent un contraste flagrant vis-à-vis de l’ensemble de la transhumanité.

À leurs yeux, les zéros sont lents, tête-en-l’air et incroyablement patauds ; à l’inverse, pour les zéros, mêmes les gens ne possédant qu’un simple ecto ou de basiques implants réseau paraissent brillants, spirituels et capables d’appréhender les choses à une vitesse vertigineuse.

Au-delà du connu

Les Muses

Attitudes face aux IAG

Attitudes face aux Altérations Mentales

Voyages

Vie Privée

Existence basse-technologie

Vie, Mort et Morphes

Loisirs et Médias

Loisirs Principaux



Vers la suite...

Politique et Pouvoir

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 11:59