ECLIPSE PHASE, un jeu de Posthuman Studios

Forum destiné à faciliter les échanges et l'accès aux infos pour nos tables de jeu de rôle


La chute

Partagez
avatar
Conteur
Admin

Ping : 1244
Messages : 663
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 42
Localisation : Nantes

La chute

Message par Conteur le Ven 15 Jan - 16:57

Si je me souviens bien tu es parti pendant la conversation avec Okko. Il avait l'air sincère et ne croyait pas non plus au suicide mais n'avait aucune piste. En sortant nous sommes allées nous poser dans un bar pour faire un brainstorming. J'ai exposé le fait que malgré son apparente sincérité je ne pouvais pas m'empêcher de me méfier d'Okko puisque son passé révèle un habitué des missions d'agent double et qu'il avait donc certainement les capacités de nous enfler en beauté. D'autre part sachant que Medusan Shields a pour habitude d'effectuer des assassinats j'évoquais la possibilité qu'ils soient responsables, soit directement soit parce que Melvaux était tombé sur quelque chose les concernant.
Sur ce un poulpe passant négligeamment devant le bar a collé une grenade sur la vitrine, heureusement pour nous pas de dégâts.
Nous avons foncé trouver un hotel miteux pour se poser en sécurité mais à peine arrivé dans un hall d'hotel 3 poulpes débarquent et donnent l'assault avec un total de 9 fusil automatiques.
Cette fois j'ai sorti le gros calibre direct et on les a soufflé directement. J'ai réussi à seulement blesser le dernier pour interrogation. Nous avons appris qu'Octavus un poulpe du parti dissimulé avait posé un contrat sur la tête de Stern et de ses compagnons et que l'ID de ce dernier émettait sa position à tout moment.
Il a donc contacté Octavus directement, qui a au final retiré le contrat qui avait été ordonné par deux IAG: Green Fox et Upt Barn. Visiblement ils sont passés par Stern pour atteindre Nomi.
Nous avons ensuite interrogé la femme de Melvaux, elle a bien un amant Antoine Lobby, serveur, ne pense pas qu'il soit impliqué. Elle sait que son mari a également des maîtresses, qu'il invite dans un local secret au fond du local de stockage de son labo. Elle a fait l'amour avec son mari le midi pendant sa pause déjeuner, ensuite il est parti et elle a fait l'amour avec son amant. Puis elle est partie dîner avec des amis vers 19h30: Michelle et Lucas Hoffmann. Madame Melvaux p fait des avances à Nomi, mais n'ayant pas le temps tu as toutes tes chances de te faire une cliente. Visiblement elle a une vie sexuelle aussi remplie que la mienne. :p
Ozmann se renseigne et découvre que Lucas Hoffman est un présentateur de talk show connu pour avoir flingué un de ses forks en direct, depuis son émission consiste à inviter des célébrités en déclin pour qu'elle confessent leurs secrets et à la fin ils jouent à la roulette russe sur son invité pour lui accorder ou non la rédemption...du haut niveau quoi.
Une étude plus approfondie des vidéos du bâtiment et du quartier nous montre qu'un homme dissimulant son visage est sorti du bâtiment par les escaliers deux minutes après la mort de Melvaux.
Nous sommes ensuite allé voir le labo, avons trouvé la pièce secrète, sur le lit la preuve que Melvaux entretenait plusieurs poulettes. Le plus intéressant restant un livre de compta au noir et trois cuves de clones vides.
La compta nous apprends que Melvaux travaillait au black la nuit, notamment pas mal de commandes pour le parti dissimulé. Une entrée nous intrigue: une commande de 300 faucheurs (morphes synthétiques de combat) dont le commanditaire n'est pas précisé.
Après avoir questionné l'IA et les deux ouvriers du labo, une telle commande pourrait prendre 6 semaines à réaliser par une personne seule qui s'y connaît vraiment. Les données de la chaîne de production confirment la création de 300 faucheurs. La livraison a eu lieu 2 jours avant le "suicide" selon le livre de compte. Nous soupçonnons Melvaux de bosser la nuit au noir pour des contrats parallèles, la commande de 300 morphes de combat présentant un très bon motif de suicide pour des raisons de suicide ou de meurtre pour raison de confidentialité.
La dessus nous nous mettons à couvert après le déclenchement de l'alarme de sécurité "attention intrusion". Quelque poulpes débarquent dans le labo et commencent à sortir des chaînes et des battes en métal, je sors de ma planque fusil automatique à la main et leur intime l'ordre de dégager fissa. Ils ont l'air assez surpris de trouver des combattants armés là, nous prennent pour des corpos de la sécurité mais finissent par partir sans demander leur reste.
Sur ce nous sommes retournés voir Melvaux pour en savoir un peu plus. Il ne sait rien de cette commande, ne comprends pas du tout pourquoi le parti dissimulé, client régulier, s'en prendrait au labo. Il est surpris d'apprendre que les clones ont disparu, il est lui même le clone numéro 1, ré-instancié au "suicide" de l'original, mais les deux autres devraient être dans leurs cuves en tant que sauvegardes ultérieures. Il est assez mécontent de nous et je me retiens fortement de l'envoyer promener, car me faire traiter d'incompétente par un crétin imbus de sa personne est rarement à mon goût.
Les vidéos montrent que le premier clone est bien sorti à la mort de l'original, les deux autres sont sortis de leurs cuves le lendemain matin, nous avons suivi leur piste par les caméras de la ville mais les avons perdus dans un quartier underground pas très sûr. il y a de grandes chances qu'ils soient morts ou mal en point.
Nous retrouvons quelques vidéos de la livraison des morphes, ils ont été chargés dans des containers par une équipe ultimiste dont un grand baraqué que tu reconnais parfaitement pour l'avoir mis à terre plus tôt dans la journée. Je convains le gorupe que cela ne vaut pas la peine de se renseigner plus sur ces individus, ce ne sont que des mercenaires. Il sembleraient que les morphes aient été livrés vers Cerès.
Nous sommes donc partis sur la piste des candidats non recrutés, pensant que Melvaux en avait peut être engagés au black pour ses commandes by night.
Il y en a une quarantaine, rien d'inhabituel ne ressort de leurs profils et des vidéos de leurs entretiens d'embauche sauf un Hugo (dont je ne me rappelle plus le patronyme). Lors de son entretien Melvaux lui dis qu'il n'a pas le niveau pour le job: Hugo s'énerve et dis avoir bien plus que les qualités requises. Il semble assez vindicatif "Je suis meilleur que vous, et vous le savez!". Une rapide recherche prouve qu'il ne ment pas sur ses capacités, il a même travaillé pour Pax Familia et gère un petit labo où il travaille seul.
Nomi contacte sa muse pour un entretien, et se fait envoyer promener avec six mois d'attente pour un rendez-vous. WZK10 le contacte donc en se faisant passer pour une cliente fortunée et se sert de son morphe atypique pour piquer sa curiosité et obtenir un rendez-vous le soir-même.
Elle est obligée de s'y rendre seule, Hugo refusant de laisser rentrer quiconque d'autre dans son labo privé. Elle réussi à scanner son égo et pars précipitamment. Apparemment il n'a rien à voir la dedans, il a certes été refusé par Melvaux mais l'a juste catalogué "connard" et est passé à autre chose.
Nous nous sommes ensuite rendus à l’entrepôt du spatioport pour voir si nous trouvions des indices sur la cargaison de faucheurs. Le lieu est lourdement gardé par des furies, des crabes et des répliques. Mr Grey et Stern se sont faufilés en douce à l'intérieur, mais avant d’avoir le temps de découvrir quoi que ce soit, 17 poulpes ont débarqué et ont commencé à dynamiter le sas de l’entrepôt pour aller se friter avec les balèzes. La sécurité du spatioport a alors débarqué, globalement pour ramasser les morceaux restants. Nous avons filé en douce sans obtenir plus d'informations.
Un peu dépites et ne sachant plus trop par quel bout prendre la chose nous sommes allées voir Elmut le gros. Son QG est un bar lourdement gardés, où se côtoient principalement des morphes néominidés et autre surévolués. L'ambiance battant son plein j'ai laissé Nomi gérer la conversation pendant que je dansais en surveillant l'évolution de la situation.
Nomi a été assez cash et honnête (recommandé avec Elmut selon nos sources), le Gorille a prétendu ne pas savoir grand chose mais nous a dis que le hacking des systèmes de sécurité serait l’œuvre d'un petit génie du nom de Parker. Nous prenant en pitié il nous a donné une adresse en précisant que nous y trouverions des réponses.

Sur place l’accueil était composé d'un armadas de morphes de combat, en montrant le papier donné par Elmut, on nous a laissé entrer à condition de laisser toutes nos armes. Après avoir rechigné je suis rentrée en déposant toutes mes armes sauf mon sabre flexible, que je porte toujours dissimulé en collier autour de mon cou.
A l'intérieur une table avec un homme seul assis: Melvaux, dans un état nerveux assez incroyable. Lui et sa muse sont visiblement paranos et dans un grand état de stress. La discussion ne fut pas des plus faciles mais nous avons finis par apprendre qu'il était l'original. Il a crée des clones pour l'aider à travailler la nuit, ayant trop de commandes. Seulement un des clones a visiblement tenté de prendre sa place et l'original a craqué quand il l'a surpris en train de coucher avec sa femme. C'est donc l'original qui a tué un clone, mais ce n'est que trop tard qu'il a réalisé que la mort du clone déclencherai la ré-instanciation de celui-ci, il a donc filé en douce. La commande des faucheurs n'a donc rien à voir avec le meurtre mais il nous apprend tout de même que la commande était pour une corpo d'anciens militaires de la terre (dont je ne me rappelle pas le nom). L'original est complètement perturbé, et ne sais pas quoi faire, nous arrivons à le convaincre que nous voulons l'aider et que la meilleure solution serait de se fusionner avec son clone.
Nous allons donc voir le clone et lui expliquons ce que nous avons découvert, il semblerait que lui aussi commence à sombrer mentalement, il est très agité, prétend être lui-même l'original et refuse la fusion. Je réussis à le persuader en lui expliquant que la fusion lui permettra de garder tous ses souvenirs et de récupérer ceux de l'autre et qu'il sera donc forcément gagnant.

La fusion se passe sans problème mis à part quelques traumas pour Melvaux, il est toujours assez bougons mais finis par admettre que vous avons remplis notre mission et que nous serons payés par Dufour.
Ce dernier nous convoque en VPN. Il est satisfait de notre travail et nous apprend que c'était un test, que nous avons réussi, et qu'il souhaite nous recruter pour Firewall. Nous obtenons donc tous une faveur de niveau 5 de sa part et seront prochainement convoqués pour une vraie mission firewall.
avatar
Shirow

Ping : 4
Messages : 4
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 48
Localisation : Paris

Re: La chute

Message par Shirow le Mer 7 Déc - 22:06

Ca c'est une vrai mission !

    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 3:20