ECLIPSE PHASE, un jeu de Posthuman Studios

Forum destiné à faciliter les échanges et l'accès aux infos pour nos tables de jeu de rôle


Aides au RP ( role playing)

Partagez
avatar
EL Ré
Admin

Ping : 1244
Messages : 663
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 42
Localisation : Nantes

Aides au RP ( role playing)

Message par EL Ré le Ven 15 Jan - 0:37

Le B.A.-BA du roleplay

Pour les apprentis chevaliers


Bonjour à tous !

/!\ ATTENTION : ceci est un tutoriel en deux parties. Cette première partie est en priorité adressée aux débutants en rp ainsi qu'aux personnes ayant des difficultés à coordonner les différents aspects de leur rp (en d'autres termes, potentiellement adressée aux Niveaux 1 à 3).
N.B. : la deuxième partie du tutoriel est actuellement en cours d'écriture. Soyez patients ~ <3

Aujourd'hui, nous allons voir comment construire et structurer votre rp, pas-à-pas.
Bien sûr, ce qui est indiqué dans ce tutoriel n'est pas la "meilleure manière de faire" ou "la recette miracle pour arriver à rp comme si on avait fait ça toute notre vie". Ce sont essentiellement des conseils et des astuces qui peuvent vous aider à progresser. ^^

I. Poser le squelette


Vous voilà devant votre ordinateur, plume virtuelle en main. Votre partenaire vient de répondre à un de vos rps communs ou bien vous avez proposé d'en ouvrir un. Un problème épineux apparaît : par où commencer ? Quand vous êtes déjà en plein rp, il est souvent plus facile d'organiser son post que lorsqu'on en commence un ; cependant, dans les deux cas, la méthode est sensiblement la même.

Tout d'abord, conseil pratique : si vous savez que vous n'aurez pas le temps d'écrire votre rp en l'espace de dix minutes, mieux vaut ouvrir votre fidèle logiciel de traitement de texte. Non seulement ils corrigent vos fautes (ou du moins, une bonne partie), mais en plus, vous êtes sûr de ne pas perdre votre rp en cours de route  - si vous prenez la peine de sauvegarder de temps en temps votre fichier - contrairement à sur les plateformes, où le serveur peut vous jouer des mauvais tours.
Bien sûr, avoir un correcteur orthographique derrière son dos ne veut pas dire que la case relecture peut être sautée (la preuve : si vous écrivez correcteur orthographie, il n'y verra que du feu - non, ce n'est pas du vécu !).

Ensuite, on vous l'a sûrement déjà dit quelque part dans les méandres d'internet mais un rp (comme n'importe quel texte narratif) répond à des questions basiques telles que « Quand ? », « Où ? », « Quoi ? », « Comment ? », « Pourquoi ? ».
Vous n'êtez pas sûr de vous ? Faisons donc une liste !

Quand ? => matin, midi, soir, début de la nuit, minuit, fin de la nuit. Le degré de précision dépend de la connaissance du personnage de son milieu. N'oubliez pas également que la perception du temps change avec l'âge (et, si vous jouez dans un univers fantasy, selon la créature).
Où ? => la majorité des forums rpg sont structurés par lieux et sous-lieux ; on sait donc déjà où l'on est. Cependant, votre personnage ne tombe pas du ciel (quoique) : il vient forcément d'un autre endroit et, éventuellement, se dirige vers un autre et ne fait que passer (ou pensait ne faire que passer). Réfléchissez-y !
Comment ? Pourquoi ?  => que fait votre personnage ici ? Quelle est sa situation actuelle ? Quel est son état d'esprit ? Pensez à replacer votre personnage dans votre chronologie de rp (cela vous aidera non seulement vous, mais aussi votre partenaire, voire le staff si vous êtes encadré)
Quoi ? => quelles actions prévoyez-vous d'effectuer dans ce post rp ? Dans quel ordre ? Pensez à ne pas empiéter sur le domaine d'action de votre partenaire et à jouer véritablement avec lui : ne restez pas dans de l'intégration basique, organisez votre jeu selon l'autre au lieu de pousser l'autre dans votre jeu !


Maintenant que vous savez où vous allez, on va pouvoir commencer à rédiger le début.
Commencez par écrire quelques phrases pour chaque question posée. Chaque réponse sera un paragraphe dans votre rp. Ceci fait, séparez bien les différents paragraphes (pour les actions, réfléchissez à la répartition : est-ce que je fais tout d'un coup ? Est-ce que ce sont des actions passives, qui se déroulent sur toute la longueur du rp, et que je devrais donc rappeler au fur et à mesure que l'on avance ?). Normalement, vous devrez obtenir un semblant de texte organisé (il n'est pas encore très au point, on est d'accord, mais pas de panique, on va y arriver !).

On peut donc passer à l'étape suivante : l'approfondissement.

II. Développer


Ce mot, on l'a si souvent entendu qu'on finit par se demander quel sens exact il a. Pourtant, développer, c'est important ! Cela permet à l'autre joueur de mieux comprendre votre personnage et ce qu'il fait ; une bonne compréhension est, lorsqu'on écrit à plusieurs, bien entendue primordiale (on s'en doute). Vous allez mettre en rapport vos réponses avec ce que ressent le personnage, ce qu'il a vécu, etc...
Reprenez votre premier paragraphe. Pour l'instant, il n'est constitué que de quelques phrases. Développer, cela signifie que de cinq à six mots, on va passer à une soixantaine. Vous allez expliquer au lecteur ce que vous, vous savez (ou imaginez inconsciemment), et que lui ne sait pas encore. Un exemple concret :

« J’étais sortie faire les courses. »
”Cette phrase, répondant à la question "pourquoi" (ou éventuellement à "quoi"), deviendra :

« J'étais sortie machinalement de chez moi, affrontant le soleil aveuglant pour aller m'acheter de quoi manger ce soir. J'avais réussi à survivre le midi avec les restes de la fête d'hier, mais il fallait me résoudre à ouvrir le porte-monnaie si je voulais dîner. Chaque fois que je devais me traîner au konbini, j'avais l'impression de me ruiner. Dur dur de vivre fauché ! Heureusement que mes petits boulots me sauvaient la mise de temps à autre, quand plus personne n'acceptait de me donner un peu d'argent, sachant pertinemment que j'étais déjà endetté. Vivement que je me trouve un boulot stable ! Vivement que quelqu'un remarque enfin mes compétences ! Je n'en pouvais plus de cette vie de zombie brandissant son sourire artificiel lorsqu'il jouait les caissières accueillantes ou les femmes de ménage. »
”Tout de suite, on en apprend plus sur le personnage, vous en conviendrez. (voire même sur le temps et l'heure de la journée => ici, en mentionnant la situation, j'ai parlé implicitement du moment où l'action se déroule : ça ne vous empêche pas d'y revenir avant ou après)

Attention ! Développer, cela ne veut pas dire faire un immense flash-back pour remplir l'espace. (j'ai rien contre les analepses, mais c'est à éviter et à n'utiliser qu'en cas de dernier recours : vous jouez vers l'avant, pas vers l'arrière, donc rejouer son histoire en un post n'a pas d'intérêt pour votre partenaire)

Vous devez appliquer cette méthode à chaque réponse/paragraphe. Veillez à ne pas (trop) vous répéter ; les réponses, normalement, finissent par se rejoindre et vous devez donc vérifier que vous ne rabâchez pas sans cesse le même discours (développer ne veut pas dire répétition !). ^^ Comme je l'ai déjà dit plus haut, reparler d'un élément du texte ne pose aucun problème si c'est justement pour y apporter des précisions ; si vous ne faites que re-mentionner un élément, cela n'a plus d'intérêt.

III. Structurer


Vous avez donc à présent quatre ou cinq paragraphes sans la moindre faute (je l’espère) qui sont censés représenter un RP. Pourtant, une chose pose encore problème : l'organisation. Pas de panique, on va vérifier que ça ne part en cacahuète ; c'est parti pour une auscultation chez l’ostéopathe !

Première chose : vérifier la logique de la chronologie de vos actions. Avec toute cette introspection, il est possible que vous vous soyez emmêlé les pinceaux ; dites-vous que si votre personnage se lève, c'est qu'il devait être assis avant et s'il s'assoit, il ne pouvait pas l'être juste avant (quelque chose cloche donc, ou il manque un passage).
Ensuite, songez à vous pencher sur l'ordre des pensées de votre personnage. Par exemple, si vous parlez d'abord du fait que votre personnage est en train de mourir de faim et qu'il n'a qu'une envie, que quelqu'un cuisine à sa place et que juste après vous parlez de votre petite cousine de deux ans, c'est assez paradoxal. A moins d'avoir d'ors et déjà écrit une transition entre les deux, ça ne va pas. Vous allez donc, en conséquence, modifier l’ordre des paragraphes et/ou changer des phrases et/ou en ajouter pour que cela forme un tout en début ou fin de paragraphe.
Vérifiez également le "découpage" de vos paragraphes : si l'un se termine de manière abrupte, sans vraiment de raison, ou qu'un autre commence en pataugeant, recollez vos deux paragraphes puis trouvez l'endroit où le personnage "bascule" sur autre chose et séparez-les à cet endroit-ci.

Ceci fait, vous avez enfin un RP tout propre. Encore quelques minutes et ce sera bon !

IV. Coordonner


Il manque sans doute encore quelques transitions entre vos paragraphes : ils se suivent logiquement, mais il manque un petit quelque chose. Si ce sentiment apparaît, créez un nouveau paragraphe (de préférence pas trop long, quelques lignes suffisent le plus souvent) à l'endroit épineux pour que la lecture se fasse de manière moins brutale. Ainsi, ces minis-paragraphes serviront de tremplins et permettront au lecteur de se reposer entre deux gorgées d'informations pures et dures o/
Que mettre, exactement, dans ces tremplins ? Si ce ne sont pas des informations capitales, que doit-on dire ? Tout dépend de ce qu'il y a avant et après.
Là encore, un exemple vaut tout les discours (reprenons notre paragraphe précédent) :

« J'étais sortie machinalement de chez moi, affrontant le soleil aveuglant pour aller m'acheter de quoi manger ce soir. J'avais réussi à survivre le midi avec les restes de la fête d'hier, mais il fallait me résoudre à ouvrir le porte-monnaie si je voulais dîner. Chaque fois que je devais me traîner au konbini, j'avais l'impression de me ruiner. Dur dur de vivre fauché ! Heureusement que mes petits boulots me sauvaient la mise de temps à autre, quand plus personne n'acceptait de me donner un peu d'argent, sachant pertinemment que j'étais déjà endetté. Vivement que je me trouve un boulot stable ! Vivement que quelqu'un remarque enfin mes compétences ! Je n'en pouvais plus de cette vie de zombie brandissant son sourire artificiel lorsqu'il jouait les caissières accueillantes ou les femmes de ménage.

C'était un après-midi plutôt calme. La plupart des habitants étaient encore au travail, aussi les rues étaient vides et dénuées d'agitation. Le lundi, beaucoup de petits commerces prenaient leur jour de congé hebdomadaire : du coup, la majorité des stores étaient baissés, et ce au beau milieu de l'après-midi. Ce silence, mêlé à l'air chaud du soir, faisait comme pressentir un orage. Pourtant, le ciel était d'un bleu limpide et aucun nuage ne semblait troubler cette douce paix céleste. »
”Voici le début de mon rp. Le premier paragraphe répond à la question "pourquoi ?" et le deuxième à la question "quand ?" (et un peu à "où ?"). Problème : chaque début de paragraphe ressemble à un début de rp et bien qu'ils ne soient pas sans rapport, ils ne sont pas directement reliés. Tremplin à la rescousse !


« J'étais sortie machinalement de chez moi, affrontant le soleil aveuglant pour aller m'acheter de quoi manger ce soir. J'avais réussi à survivre le midi avec les restes de la fête d'hier, mais il fallait me résoudre à ouvrir le porte-monnaie si je voulais dîner. Chaque fois que je devais me traîner au konbini, j'avais l'impression de me ruiner. Dur dur de vivre fauché ! Heureusement que mes petits boulots me sauvaient la mise de temps à autre, quand plus personne n'acceptait de me donner un peu d'argent, sachant pertinemment que j'étais déjà endetté. Vivement que je me trouve un boulot stable ! Vivement que quelqu'un remarque enfin mes compétences ! Je n'en pouvais plus de cette vie de zombie brandissant son sourire artificiel lorsqu'il jouait les caissières accueillantes ou les femmes de ménage.

Paradoxalement, comme pour se moquer de moi, le soleil continuait de briller haut dans le ciel en illuminant les allés et les ruelles.

D'ailleurs, c'était un après-midi plutôt calme. La plupart des habitants étaient encore au travail, aussi les rues étaient vides et dénuées d'agitation. Le lundi, beaucoup de petits commerces prenaient leur jour de congé hebdomadaire : du coup, la majorité des stores étaient baissés, et ce au beau milieu de l'après-midi. Ce silence, mêlé à l'air chaud du soir, faisait comme pressentir un orage. Pourtant, le ciel était d'un bleu limpide et aucun nuage ne semblait troubler cette douce paix céleste. »
”Le tremplin est représenté ici en italique (vous remarquerez qu'on a ajouté un mot au début du deuxième paragraphe).
Comme vous le voyez, le tremplin n'est pas un paragraphe (ou du moins le plus souvent) mais un court passage qui permet de former un tout (vous pouvez comparer cela au ciment qui colle deux briques si ça vous parle plus).

On a fini avec le contenu du rp !

V. Mettre en forme


Une dernière chose à faire avant de poster : soigner la mise en page !
Pensez à justifier votre texte, mettre en valeur les dialogues avec du gras ou de la couleur, mettre un titre - pourquoi pas une musique ? -, etc...
Pour plus d'astuces et de conseils, un tutoriel participatif est dédié à ce sujet !

Et voilà, vous avez terminé votre RP !

J'espère que ce tutoriel vous aura été utile ! (:

    La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 22:37